Présentation > Présentation du territoire Rechercher sur le site :

Présentation de la Communauté de Communes de la Région d'Orgelet

par la Présidente

 

Située à un point charnière entre la Petite Montagne, le Revermont et la Combe d’Ain, la Communauté de Communes de la Région d’Orgelet s’étend sur 22km et comprend 25 communes soit 5435 habitants autour de son chef lieu de canton, Orgelet comptant environ 1800 habitants. La population de la Communauté de Communes de la Région d’Orgelet a augmenté de près de 12% en 15 ans, alors que ce chiffre avoisine les 4% au niveau départemental sur la même période. La Communauté de Communes de la Région d’Orgelet en tant que collectivité locale comprend 41 délégués et dispose de 5 grands blocs de compétences 

  - Développement économique, touristique et équipements sportifs communautaires

Affaires scolaires, enfance, jeunesse, culture et gestion des personnels communautaires

Urbanisme et aménagement du territoire

Protection de l’environnement et assainissement

Affaires sociales

Afin de poursuivre la présentation j’aborderai dans un premier temps, la situation démographique de la Communauté de Communes de la Région d’Orgelet et je ferai une synthèse de l’habitat, puis dans un second temps, je vous parlerai de la situation économique, du tourisme et de l’agriculture.

Enfin, je terminerai par un point sur le secteur scolaire.

Je dégagerai ainsi les points forts et les points faibles du territoire qui ont conduit à la mise en place de la rédaction d’un projet de territoire, véritable stratégie de développement à moyen et long terme.

Démographie et habitat :

Bien que la population ait largement augmenté depuis 15 ans, on observe une grande disparité entre les communes de la Communauté de Communes de la Région d’Orgelet. En effet, 15 communes sur 25 ont vu leur population augmenter de façon inferieur au niveau départemental qui est de 0,3% par an : c’est le cas d’Orgelet dont la population a augmenté de seulement 0,13%. Alors que certaines petites communes sont largement au dessus du seuil départemental, c’est le cas de Poids-de-Fiole avec 1,6% par an, qui a développé un fort potentiel d’accueil grâce à la réalisation de logements locatifs, de lotissements publics, et de lotissements privés.

Les ménages évoluent de façon plus importante que la population sur le territoire de la Communauté de Communes de la Région d’Orgelet et sont de taille supérieure aux ménages moyen départementaux : 2,37 contre 2,26 pour le département, ce qui induit une demande de logements plus importante également.

Toutefois, comme sur le département et même au niveau national, on constate un vieillissement de la population dans la Communauté de Communes de la Région d’Orgelet. La part des plus de 60 ans et des plus de 75 ans est en augmentation depuis 1999. En matière d’habitation, la Communauté de Communes de la Région d’Orgelet compte 2920 logements contre 1947 logements en 1968, soit une augmentation de près de 50%, légèrement en deçà de l’évolution départementale. Seules 8 communes ont plus de 100 logements sur le territoire de la Communauté de Communes de la Région d’Orgelet. La proportion de résidences principales est inférieure à celle constatée sur le département 75,54% pour la Communauté de Communes de la Région d’Orgelet et 81% pour le département.

Cependant, la vacance des logements est en recul depuis 1968 jusqu’à 1999 sur la Communauté de Communes de la Région d’Orgelet alors qu’elle est en hausse sur le département pour la même période. Mais elle augmente depuis 1999.

Concernant le type d’habitation, on trouve sur la Communauté de Communes de la Région d’Orgelet plus de maisons que d’appartements : l’évolution du nombre de logements suit la courbe d’évolution des ménages, en hausse depuis 1968. Concernant les migrations, la Communauté de Communes de la Région d’Orgelet est plutôt résidentielle avec un indice de concentration d’emploi de 73%, ce qui contraint les habitants à sortir du territoire pour aller travailler : déplacement domicile-travail de 33km en moyenne, seulement 700 personnes travaillent dans leur commune de résidence.

La structure économique, le tourisme et l’agriculture :
  • Tourisme
  •  

La Communauté de Communes de la Région d’Orgelet est en partie caractérisée par la présence de nombreux commerces et établissements de services qui représentent quasiment la moitié de l’économie locale. Cette grande proportion des services peut s’expliquer par le caractère touri

stique de la Communauté de Communes de la Région d’Orgelet entre la présence des lacs et de la montagne : environ 20% des services sont consacrés à l’hébergement et à la restauration : on compte 763 lits dont 300 emplacements de camping, 50 lits en chambres d’hôtes ; 148 lits en gîtes, 195 lits en centre d’accueil, 22 lits en meublés, 24 lits en hôtellerie, 24 lits en hôtel plein air. Un des points forts pour le tourisme réside dans l’accessibilité du territoire, la D470 étant un des axes principaux du transit du Jura, cette route traverse la Communauté de Communes de la Région d’Orgelet. Par ailleurs la présence du lac de Vouglans est un atout incontestable, avec le secteur de Bellecin et du Surchauffant, ainsi que le patrimoine historique et naturel (8 communes en zone Natura 2000).

  • La structure économique

A noter également la forte présence du secteur industriel dans l’économie locale, qui est le principal employeur du territoire dans le bois issu de l’activité de tournerie, mais aussi dans le plastique.

La Communauté de Communes de la Région d’Orgelet porte à cœur l’accueil et le maintien des entreprises qui font le choix de s’installer sur son territoire : 4 zones d’activité économique sont présentes

      - La zone industrielle à Orgelet

       - La zone artisanale à Dompierre-sur-Mont, la Tour-du-Meix, Nogna/Poids-de-Fiole

Cependant de nombreuses entreprises sont implantées dans d’autres villages, les plus importantes étant à Alièze, Chavéria, Créssia, Pimorin, Rothonay et Sarrogna.

Actuellement, 213 entreprises sont installées sur la Communauté de Communes de la Région d’Orgelet dont 51% à Orgelet :

      - 104 entreprises de service

       - 55 commerces

      - 54 PME-PMI

Les entreprises artisanales représentent 13% des entreprises de la Communauté de Communes de la Région d’Orgelet. Parmi ces entreprises, nous disposons d’un savoir faire artisanal prépondérant.

Force est de constater que la Communauté de Communes de la Région d’Orgelet dispose de nombreuses entreprises implantées historiquement sur le territoire, depuis plus de 10 ans, avec une moyenne d’âge des dirigeants de 48 ans.

Depuis 2005, la Communauté de Communes de la Région d’Orgelet a connu plus de création d’entreprises que de radiation, avec un solde positif de 18 établissements. Toutefois, si les services ont tendance à gagner plus d’entreprises qu’ils n’en perdent, ce n’est pas le cas des commerces qui enregistrent plus de radiation que de création, avec un solde négatif de moins 16 établissements. Pour l’industrie, le solde n’est que de +1 établissement.

La perte d’emplois est de moins 98 depuis 2005 dont :

      - 76 dans le commerce

      - 19 dans l’industrie

      -  3 dans le service

Quant à la situation foncière du territoire, certaines d’entre elles laissent peu de possibilité d’implantation nouvelles tout en laissant une impression de vide, nous constatons une double problématique :

      1. Des disponibilités foncières privées (les entreprises ont acheté des grands terrains à bas prix mais ne les occupent pas en totalité)

      2. Certains bâtiments sont occupés uniquement à des fins de stockage et n’ont pas de retombées sur l’emploi (ZA de Dompierre-sur-Mont)

Il est donc primordial pour la Communauté de Communes de la Région d’Orgelet de porter une réflexion sur la valorisation du foncier et de l’immobilier existant par un rapprochement avec les propriétaires, en vue d’optimiser l’espace et répondre aux problématiques d’extension des entreprises.

  • L’agriculture

Le territoire de la Communauté de Communes de la Région d’Orgelet compte 99 exploitations et 140 exploitants, dont la moyenne d’âge se situe entre 40 et 59 ans.

Avec une perte en 10 ans de plus de 30% des chefs d’exploitation, le territoire est un peu plus en déclin que l’ensemble du Jura (21,8%).

Parallèlement, des jeunes de moins de 30 ans s’installent sur leur territoire : 42 jeunes se sont installés entre 1989 et 2012, la plupart dans le cadre familial.

De part sa situation géographique, le territoire est orienté majoritairement vers de l’élevage de bovins avec une prédominance de la production laitière (quasiment 50% des exploitations). La production ovine tient une place intéressante avec 20% des exploitations alors qu’elle décline sur l’ensemble du département.

Une fruitière regroupent 24 producteurs est présente, elle emploie 11 salariés, 7 millions de litres de lait sont produits chaque année et 650 tonnes de comté.

Les exploitations inférieures à 50ha représentent 40% (400ha de surface agricole utile, 5% de surface agricole utile totale). Les exploitations supérieures à 50ha représentent 60% des exploitations, elles mettent en valeur 7500 ha de SAU (95% de surface agricole utile totale).

La surface agricole utile a diminué de 8% en 10 ans (soit 740 ha) sur le territoire, cette perte est due :

       - A l’enfrichement (parcelles non exploitables avec de grosses machines)

       - A l’artificialisation des terres, soit 36 ha utilisés pour la construction de 217 logements entre 2001 et 2006.

En terme de démarche qualité, 51 exploitations sont en AOP sur le territoire. 6 en agriculture bio, 16 en circuits de proximité.

Par le groupement agricole, le réseau professionnel est actif sur le territoire, avec des jeunes agriculteurs dynamiques.

 

Le secteur scolaire

La Communauté de Communes de la Région d’Orgelet a dès sa création en 2001, pris la compétence scolaire et périscolaire, peu d’EPCI ont pris cette compétence dans le département du Jura. On trouve sur le territoire :

    

                 - Une école primaire/maternelle à Orgelet avec un peu plus de 336 élèves.

                 - Une école primaire/maternelle à Poids-de-Fiole avec un peu plus de 114 élèves.

                  - Un collège à Orgelet avec 245 élèves

        - Un établissement privé avec 100 élèves majoritairement originaires de l’extérieur du département.

 

 

 

Concernant le niveau scolaire des habitants de la Communauté de Communes de la Région d’Orgelet :

      -  20% n’ont pas de diplômes

      -  30% ont un certificat d’étude ou BEPC

       - 27% ont un CAP

      - 12% ont un BAC

       - 11% ont un diplôme d’études supérieures

 

La Communauté de Communes de la Région d’Orgelet est passée l’an dernier au changement des rythmes scolaires, globalement les parents et enseignants sont satisfaits (nous venons de faire une enquête après une année de fonctionnement), il reste cependant quelques petites améliorations à apporter en matière de communication notamment.

J’ai proposé l’harmonisation sur les deux écoles d’Orgelet et de Poids-de-Fiole, des heures d’ouverture des accueils de loisirs, qui sera mise en place à la rentrée de septembre 2014, ainsi que l’harmonisation des horaires d’aide pédagogique complémentaire qui auront désormais lieu les premières heures des matins dans les deux écoles. De plus, la mise en place d’un transport le mercredi midi entre Poids-de-Fiole et Orgelet sera proposée pour que les élèves de Poids-de-Fiole bénéficient d’un repas et de l’accueil de loisirs sans hébergement, ce qui n’était pas le cas jusqu’à présent.

J’ai demandé un bilan financier du passage aux nouveaux rythmes scolaires : pour les deux écoles, le coût a été de 28 000€ en dépenses et en recette à quelques euros près. Mais je m’interroge sur le financement des nouveaux rythmes après la suppression des fonds d’amorçage de l’Etat d’ici un an ou deux.

 

En conclusion :

 

Nous pouvons donc noter quelques points faibles sur le territoire de la Communauté de Communes de la Région d’Orgelet :

     -  Un viellissement de la population, avec toutefois un grand dynamisme des séniors

     -  Une augmentation de la vacance des logements depuis 1999

      - De nombreux déplacements domicile/travail pour 65% des actifs (ce qui prouve néanmoins un attachement de la population au territoire)

      - Une réserve foncière limitée en matière économique, principale préocupation de la nouvelle équipe communautaire

       -Une diminution du nombre de chefs d’exploitations agricoles, malgrès un dynamisme des coopératives

 

Toutefois, le territoire dispose de nombreux atouts qu’il faut mettre en exergue :

 

       - Une qualitée de vie indégniable

      - Un fort patrimoine naturel et bâti

         La présence d’une activité touristique forte

      - La présence d’une activité économique très importante

      - Des exploitations agricoles dynamiques autour de la filière AOP

      - Un secteur scolaire qui se maintient

 

 Pour toutes ces raisons, la Communauté de Communes de la Région d’Orgelet a souhaité se doter d’un projet de territoire, document pour lequel une collectivité définit son avenir en matière de développement et de cohésion sociale, d’aménagement et d‘urbanisme, de transport et de logement, de politique de l’environnement et de gestion des ressources. Ce document permettra de déterminer les actions qui assureront un développement homogène et un aménagement concerté du territoire, partagé par l’ensemble des communes.

 

 

 

                                                                                                                       Florence GROS-FUAND,
                                                                                                                        Présidente de la Communauté de Communes
                                                                                                                         de la Région d'Orgelet
 

   

Aricia - Le spécialiste internet du Jura

site créé avec Agestis , système de gestion de contenu